Quelle est la meilleure matière première à négocier ?

Which Commodity
Is Best for Trading?
Matières premières

The Top Ten
Matières premières
to Trade

Les matières premières sont essentiellement les produits de base à partir desquels d'autres biens sont créés ; ce sont les éléments de base de l'économie mondiale. Par conséquent, ils constituent souvent un excellent vecteur d'investissement. Les matières premières se répartissent en deux grandes catégories : les matières premières dures et les matières premières souples.

Les matières premières dures sont celles qui sont extraites de la terre ou des ressources naturelles. Cette catégorie comprend les métaux tels que l'or, l'argent et le fer, et les énergies telles que le pétrole, le gaz naturel et le charbon. Les matières premières souples sont des produits agricoles tels que le bétail et les cultures. Les marchés des matières premières sont populaires parmi les traders. En effet, ils sont très volatiles, ce qui offre aux traders de meilleures chances de réussite. Ce qui distingue les matières premières des autres biens est le fait qu'elles sont interchangeables et normalisées, leur valeur étant fixée par la bourse des matières premières concernée.

Cependant, lorsqu'il s'agit de trading de matières premières, toutes ne sont pas égales.

Certaines sont meilleures que d'autres. Avec un large éventail de matières premières sur le marché, il est important de savoir ce qui fait qu'une matière première est bonne pour le trading.

  • Pétrole brut

  • Or

  • Argent

  • Platine et palladium

  • Métaux de base : cuivre, fer, acier, aluminium

  • Café

  • Gaz naturel

  • Soja

  • Maïs

  • Blé

Qu'est-ce qui fait une bonne
matière première à négocier ?

Lorsque vous négociez des matières premières, la liquidité est la première chose à prendre en compte. En effet, la liquidité détermine la facilité avec laquelle vous pouvez vendre ou acheter une matière première. Un marché liquide est généralement associé à un risque relativement faible, car il y aura probablement quelqu'un qui sera prêt à prendre l'autre côté d'une position de trading. Une bonne matière première a généralement un marché bien établi d'acheteurs et de vendeurs à un moment donné.

Une forte liquidité signifie également qu'une matière première aura moins de risque de glissement. Le glissement fait référence aux pertes qui se produisent lorsque les spreads entre les cours acheteur et vendeur sont importants et c'est un phénomène courant parmi les matières premières qui présentent un faible degré de liquidité. La liquidité différencie les produits les plus échangés des autres. Cela nous amène à une question très importante.

Quelles sont les dix principales matières premières à négocier ?

Vous trouverez ci-dessous une liste des matières premières les plus couramment négociées dans le monde. Découvrez les avantages du trading des matières premières dès aujourd'hui.

1. Pétrole brut

En tant que matière première pour de nombreux produits, notamment le diesel, l'essence, les lubrifiants et les produits pétrochimiques, le pétrole brut est l'un des produits les plus demandés au monde. Deux formes de prix du pétrole brut sont utilisées comme référence pour le prix mondial : le Brent et le West Texas Intermediate (WTI). Les fluctuations des prix du pétrole brut sont particulièrement sensibles aux décisions concernant la production prises par l'« Organisation des pays exportateurs de pétrole » (OPEP).

Le Brent est un pétrole brut « léger non corrosif » extrait de la mer du Nord. Le pétrole est décrit comme un pétrole non corrosif en raison de sa faible teneur en soufre et léger en raison de sa densité relativement faible. Ces deux caractéristiques font que le pétrole est assez facile à raffiner en produits finis utilisables.

Le brut WTI, également appelé brut américain, est extrait dans divers États américains et constitue un autre pétrole « léger non corrosif » dont la densité et la teneur en soufre sont encore plus faibles que celles du brut Brent. Bien que le prix du brut WTI ait été, dans le passé, fortement dépendant de la consommation américaine, l'évolution de la facilité d'exportation du pétrole a conduit à une plus grande corrélation de ses prix avec ceux du brut Brent.

Commencez le trading d'actions avec un courtier australien réglementé

2. Or

L'or, qui est l'un des métaux précieux, est resté une matière première très recherchée tout au long de l'histoire en raison des multiples caractéristiques qui le rendent apte à de nombreux usages industriels et commerciaux. Si ce produit a conservé son utilisation dans les industries traditionnelles telles que la bijouterie et la médecine, il est également devenu un matériau clé dans les industries électronique et aérospatiale.

En outre, l'or est largement considéré comme un actif « refuge » en raison de sa capacité à conserver ou à augmenter sa valeur en période d'instabilité économique et d'incertitude politique. C'est pourquoi de nombreux traders convertissent l'argent en or lorsque les monnaies fiduciaires perdent de leur valeur afin de minimiser leur risque. De plus, les prix sont affectés lorsque les banques centrales (qui détiennent l'or) décident de diversifier leurs réserves monétaires en achetant plus d'or. Les plus grands producteurs d'or du monde sont la Chine, l'Australie, la Russie et les États-Unis.

3. Argent

Tout comme l'or, l'argent est un autre métal précieux très recherché qui est resté populaire tout au long de l'histoire. Bien que de nombreuses personnes aient tendance à préférer l'or comme réserve de valeur plus fiable, l'argent est toujours considéré comme un actif « refuge » car son prix augmente souvent en période d'instabilité.

Ce qui rend l'argent moins populaire est que, contrairement au prix de l'or, le prix de l'argent dépend largement de la demande de ce produit par l'industrie. Bien que cette matière première ait de nombreux usages, près de 50 % de sa demande est attribuée à des fins industrielles telles que son utilisation dans la production de films photographiques, de puces LED et RFID, de panneaux solaires et de batteries.

Cela signifie que les prix de l'argent ont tendance à prendre un coup lorsque la production industrielle baisse.

De plus, l'argent est souvent extrait des minerais d'autres métaux tels que le cuivre, l'or et le plomb. Par conséquent, les fluctuations de la demande de ces autres métaux affectent également la valeur de l'argent. Les principales sources des minerais à partir desquels l'argent est extrait se trouvent au Mexique, au Canada, aux États-Unis, en Pologne, en Bolivie, au Pérou et en Australie.

4. Platine et palladium

Deux autres métaux précieux, le platine et le palladium, sont devenus, au fil des ans, l'une des principales matières premières à négocier. Le palladium, un métal très rare, est de plus en plus considéré comme une matière première sûre car ses prix ne sont pas affectés par l'inflation ou l'incertitude politique. Cette matière première a également gagné en popularité car son prix a continué à augmenter régulièrement au fil des ans, une tendance qui devrait se poursuivre dans un avenir proche.

Le palladium est principalement utilisé dans les pots catalytiques des systèmes d'échappement des voitures, mais il est également largement utilisé dans d'autres réactions catalytiques dans l'industrie ainsi que dans la bijouterie et l'industrie dentaire. Outre les gisements de cuivre et de nickel en Afrique du Sud et au Canada, ce métal est également présent sous forme libre en Éthiopie, en Australie, en Amérique du Nord et du Sud et en Russie.

Le platine est un autre des métaux les plus rares. Environ 97 % du platine mondial provient de cinq pays seulement : L'Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Russie, le Canada et les États-Unis. Comme le palladium, le platine est principalement utilisé dans les pots catalytiques, mais il est également utilisé dans la bijouterie, les équipements dentaires et les contacts électriques.

Le platine est de plus en plus populaire parmi les traders en matières premières en raison de sa capacité à être relativement performant dans des conditions économiques moins que favorables. En outre, la demande de ce métal augmente à mesure que l'on découvre de nouvelles utilisations dans la sphère industrielle.

5. Métaux de base

Les métaux de base sont des métaux communs que l'on trouve généralement partout dans le monde et qui sont plus faciles à extraire. Contrairement aux métaux précieux, les métaux de base sont abondants et leurs prix sont donc souvent bien inférieurs à ceux des métaux précieux. Cependant, la demande mondiale croissante de ces métaux, due à leurs applications accrues dans de nombreuses activités industrielles et commerciales, continue d'avoir un impact positif sur leurs prix.

Les métaux de base les plus couramment négociés sont :

Cuivre

Le cuivre, qui est principalement exploité au Chili, en Chine, au Pérou et aux États-Unis, résiste à la corrosion et est un conducteur exceptionnel d'électricité et de chaleur. Ces qualités en font un matériau industriel populaire, notamment dans la production d'électronique et d'alliages tels que le bronze et le laiton.

L'acier

Alliage de fer et de carbone, l'acier est un métal assez peu coûteux mais extrêmement résistant qui convient à des utilisations industrielles dans les secteurs de la fabrication, de la construction et des infrastructures. Ce métal est devenu très populaire en raison de sa grande diversité d'utilisation. Néanmoins, il est important de noter qu'en tant qu'alliage, les prix de l'acier ont tendance à dépendre de la valeur des produits qui le composent. La plus grande partie de l'acier mondial est produite en Chine, suivie par l'Inde, le Japon et les États-Unis.

Le fer

Le fer est un métal très abondant qui est aussi assez facile à extraire. La Chine, l'Australie, l'Inde, le Brésil et l'Australie sont les plus grands producteurs mondiaux de minerai de fer. Cette matière première a divers usages industriels et chimiques et il est également utilisé dans la production d'acier. Historiquement, l'offre a été suffisante pour répondre à la demande et les prix du fer ont été relativement stables. L'urbanisation croissante de ces dernières années a également contribué à maintenir la demande de ce métal.

L'aluminium

Autre métal de base important, l'aluminium est un métal exceptionnellement léger et résistant à la corrosion. Les principaux producteurs d'aluminium sont la Chine, le Canada, l'Inde et la Russie. L'aluminium est souvent combiné à d'autres métaux pour former des alliages qui sont à la fois solides et légers. Par conséquent, ce métal a de nombreuses applications commerciales, notamment dans la construction et la fabrication d'emballages, d'avions et de véhicules.

6. Le café

Plus de deux milliards de tasses de café sont consommées chaque jour dans le monde. Il n'est donc pas surprenant que le café soit l'une des matières premières les plus anciennes et les plus échangées au monde.

Avec une valeur commerciale estimée à plus de 15 milliards de dollars, le café est le premier produit de boisson au monde et l'un des premiers produits alimentaires et de boisson en termes de volume commercial. Le Brésil est de loin le plus grand producteur mondial de café, suivi du Vietnam, de la Colombie et de l'Indonésie.

7. Le gaz naturel

Le gaz naturel est une importante source d'énergie et de combustible non renouvelable. Il reste l'une des matières premières les plus échangées au niveau mondial malgré l'adoption croissante des sources d'énergie renouvelables.

Le gaz naturel est utilisé pour la production d'électricité, le chauffage et la cuisine, ainsi que pour la fabrication de matières plastiques, de produits pharmaceutiques, de tissus et d'engrais. Les plus grands producteurs de gaz naturel au monde sont les États-Unis, la Russie, l'Iran et le Qatar.

8. Le soja

Le soja, également connu sous le nom de fèves de soja, est l'une des matières premières les plus populaires. Si les fèves de soja sont relativement peu coûteuses à produire, elles sont riches en protéines. En plus d'être utilisées dans la production de biodiésel, elles sont également utilisées

dans la production de divers produits alimentaires et agricoles, y compris l'huile de soja, l'alimentation animale et les substituts de viande et de produits laitiers. Les États-Unis sont le plus grand producteur de soja, suivis par le Brésil, l'Argentine et l'Inde.

9. Le maïs

Le maïs est une source alimentaire importante qui est principalement utilisée dans la production d'éthanol, d'aliments pour animaux, d'amidon et de sirop de maïs.

Le maïs est également considéré comme l'une des cultures les plus polyvalentes et sa demande a encore été alimentée par l'avènement des biocarburants. Les plus grands producteurs mondiaux de maïs sont l'Argentine, la Chine, les États-Unis et le Brésil.

10. Le blé

En tant qu'élément clé dans la production de divers produits alimentaires tels que la farine, le pain et les céréales, le blé est non seulement un produit indispensable, mais aussi une source alimentaire essentielle.

La valeur commerciale du blé est estimée à plus de 45 milliards de dollars et c'est l'un des produits alimentaires les plus échangés dans le monde. La Chine et l'Inde sont les plus grands producteurs de blé au monde.

Chaque matière première est unique et il est important de comprendre les différents facteurs qui les affectent spécifiquement. Cependant, la forte volatilité est un facteur qui est généralement commun à toutes les matières premières et plusieurs éléments communs en sont la cause.

Commencez le trading d'actions avec un courtier australien réglementé

Quels sont les principaux facteurs influençant le prix des matières premières ?

L'offre et la demande

Les prix des matières premières sont influencés par l'évolution de l'offre et de la demande pour ces produits. La règle fondamentale générale est que les prix augmenteront si la demande augmente ou si l'offre baisse pour la matière première. Inversement, les prix baissent lorsque l'offre augmente et la demande diminue.

Actualités sur les matières premières

Les actualités vont faire bouger les prix des matières premières car elles ont un impact significatif sur le sentiment du marché. Par exemple, des nouvelles négatives conduiront probablement à un sentiment de marché négatif qui, à son tour, fera probablement baisser les prix. Les actualités sont un facteur d'influence important sur les prix, car de nombreuses matières premières connaîtront un mouvement de prix exceptionnel, ne serait-ce que sur la base d'une rumeur concernant une nouvelle importante.

Mouvements des devises

Le prix des matières premières est généralement fixé en USD, et bien que ce ne soit pas garanti, elles ont tendance à avoir une corrélation inverse avec l'USD : lorsque l'un augmente, l'autre diminue et vice versa.

Croissance économique

La croissance économique d'un pays peut affecter le prix d'une matière première, surtout si le pays en question est un producteur important de ce produit. En effet, la croissance économique stimule la force industrielle. Par exemple, la « guerre économique » du Venezuela a affecté les prix du pétrole. Bien qu'il soit un grand producteur de pétrole, l'instabilité économique du Venezuela signifie que le gouvernement n'a pas été en mesure de maintenir et d'investir dans l'industrie pétrolière. Cela a entraîné une limitation de la production pétrolière qui, à son tour, a affecté l'approvisionnement en pétrole et accru la volatilité des prix.

Environnement géopolitique

Les prix des matières premières sont souvent influencés par l'environnement géopolitique du pays d'où provient un produit. Cela signifie que les prix seront affectés par l'incertitude politique. Par exemple, comme le fer et l'acier sont largement produits en Chine, leur prix sera fortement influencé par les tensions politiques qui affectent la Chine. D'ailleurs, les prix de l'acier et du fer ont été affectés par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Climat

Le climat joue un rôle essentiel dans la détermination des prix des matières premières, en particulier dans le secteur agricole. Le mauvais temps qui affecte une récolte peut entraîner une augmentation de la demande pour une matière première et probablement faire grimper les prix. Inversement, des conditions météorologiques favorables peuvent entraîner une bonne récolte qui conduit à une offre qui dépasse la demande d'un produit. Dans un tel scénario, il est probable que le prix de la matière première baisse.

Les conditions météorologiques peuvent également affecter les matières premières non agricoles telles que le pétrole. Par exemple, une vague de froid peut entraîner une augmentation de la demande de pétrole et de gaz naturel pour le chauffage, ce qui fera probablement augmenter le prix des produits de base.

Tendances de la consommation

L'évolution des préférences et des comportements d'achat des consommateurs peut avoir une incidence sur le prix des matières premières. Par exemple, les traders qui prévoient de négocier des matières premières énergétiques doivent être conscients de tout ralentissement économique potentiel qui pourrait survenir à mesure que les gens adoptent les progrès technologiques en matière de sources d'énergie alternatives. Le passage à des sources d'énergie telles que l'énergie solaire, les biocarburants et l'énergie éolienne peut réduire la demande de pétrole brut et de gaz naturel et, par là même, le prix de ces produits. D'autre part, l'augmentation de l'utilisation des biocarburants pourrait accroître la demande de maïs et faire grimper ses prix.

Bien qu'il s'agisse de vecteurs de prix courants, certaines matières premières ont une influence particulière sur les prix. En comprenant les facteurs spécifiques qui déterminent les prix de chaque matière première, vous serez mieux à même de prendre des décisions éclairées une fois que vous aurez commencé le trading.

How are Commodities
Traded?

Les matières premières sont principalement négociées de deux manières : par le biais de contrats à terme ou de contrats de différence (CFD). Le marché à terme a traditionnellement été le moyen le plus direct de négocier des matières premières. Un contrat à terme de matières premières est un accord légal pour acheter ou vendre une matière première particulière à un prix prédéterminé, à une date et une heure précises dans le futur.

D'autre part, les CFD sur matières premières constituent une approche plus moderne et plus populaire du trading des matières premières. Contrairement au trading des contrats à terme sur les matières premières qui exige généralement une mise de fonds plus importante, les CFD sur matières premières offrent un niveau élevé d'effet de levier. L'effet de levier élevé permet aux traders d'obtenir une grande exposition à la matière première sous-jacente avec seulement une petite fraction du capital requis. En d'autres termes, vous pouvez commencer à négocier des CFD avec beaucoup moins de capital que ce dont vous auriez besoin pour négocier des contrats à terme.

Les bases des matières premières

En plus de pouvoir être négociés sur marge, les CFD sur matières premières donnent également aux traders la possibilité de réaliser des bénéfices sur les marchés à la hausse comme à la baisse. Sur un marché à la baisse,
vous pouvez prendre des positions courtes (vendre), c'est-à-dire que vous vendez à prix fort et rachetez à prix faible.

Lorsque vous vendez, votre profit sera la différence entre le prix auquel vous vendez et le prix auquel vous achetez lorsque vous fermez la position.

Les CFD sont des produits complexes, néanmoins, une fois que vous avez étudié le marché, vous pouvez commencer à négocier en quelques étapes.

Étape 1

Étape 2

Choisissez un marché de matières premières en décidant du type de produit que vous souhaitez négocier.

Étape 3

Décidez d'acheter ou de vendre en fonction de votre analyse du marché. Si vous pensez que le prix d'une matière première va augmenter, vous pouvez acheter (prendre une position longue) et si vous pensez qu'il va baisser, vous pouvez vendre (prendre une position courte).

Étape 4

Une fois que vous avez choisi la direction de votre négociation, vous devez décider combien d'unités de la matière première vous voulez acheter ou vendre.

Étape 5

Définissez certains paramètres de gestion des risques. Les CFD comportent un risque élevé et il est prudent de contrôler votre risque de trading à l'aide d'outils de gestion des risques.

Étape 6

Effectuez votre transaction et surveillez votre position. Une fois que vous avez effectué votre transaction, vous devez la surveiller en permanence car le marché peut connaître une baisse soudaine.

Quelle que soit la matière première que vous choisissez de négocier, votre trading ne doit pas être arbitraire. Il doit s'appuyer sur une stratégie solide.

Quels sont les fondements d'une stratégie de trading des matières premières ?

L'un des principaux éléments d'une bonne stratégie de trading des matières premières est l'analyse appropriée de la matière première que vous souhaitez négocier. Pour ce faire, vous devez comprendre l'analyse fondamentale et l'analyse technique. Bien que vous puissiez utiliser l'une ou l'autre des méthodes d'analyse, il est courant que les traders utilisent les deux.

L'analyse technique aide à apprendre et à décider quand entrer et sortir du marché. Ce type d'analyse repose sur l'utilisation de graphiques et d'indicateurs pour identifier les modèles historiques qui vous aideront à prévoir l'évolution future des prix.

L'analyse fondamentale vous aidera à comprendre les principes et les événements macroéconomiques qui influent sur les prix. Vous pouvez commencer votre analyse fondamentale en lisant des rapports sur la matière première que vous souhaitez négocier et en suivant les actualités quotidiennes relatives aux matières premières provenant de sources réputées. Une fois que vous avez formulé votre stratégie, il est prudent de tester sa solidité sur un compte démo.

Votre stratégie doit être soutenue par de solides règles de gestion des risques afin de minimiser vos pertes potentielles. Comme les matières premières ont tendance à être beaucoup plus volatiles que d'autres types d'investissement, il est assez facile pour des mouvements de prix défavorables d'effacer la totalité de votre compte si vous ne surveillez pas les menaces qui pèsent sur vos positions ouvertes.

Les ordres stop-loss sont un outil que vous pouvez utiliser pour vous aider à gérer votre risque lorsque vous négociez des CFD sur matières premières. Comme son nom l'indique, un ordre stop-loss vous aidera à réduire vos pertes en fermant automatiquement votre position une fois que le marché aura atteint un prix prédéterminé. Vous devez toutefois garder à l'esprit qu'un ordre stop-loss ne sera pas toujours exécuté à votre prix fixé. Parfois, les écarts de prix sont dus à des glissements et vous devrez utiliser des stops garantis si vous voulez que votre transaction soit clôturée à un prix exact.

Remarque : Toutes les matières premières ne présentent pas le même risque. Vous devez vous assurer que vous comprenez le profil de risque de chaque matière première que vous souhaitez négocier.

Négocier les meilleures matières premières

Le trading des matières premières est différent du trading des autres actifs. Bien que les principes de base du trading restent les mêmes, chaque matière première est différente. Par exemple, les facteurs qui font varier les prix du blé n'auront pas nécessairement d'incidence sur les prix du pétrole. Il est important de vous renseigner sur chaque matière première que vous souhaitez négocier et sur les différents facteurs qui influent sur son prix sous-jacent. Votre capacité à effectuer une analyse approfondie du marché que vous avez choisi vous aidera grandement à augmenter vos chances de réussite.

Commencer à Négocier
en quelques minutes

Ouvrir un compte maintenant

bullet Accès à +10 000 instruments financiers
bullet Positions d'ouverture et de clôture automatiques
bullet Actualités et calendrier économique
bullet Indicateur technique et graphiques
bullet Beaucoup plus d'outils inclus

En fournissant votre courrier, vous acceptez la politique de confidentialité de FP Markets et vous acceptez de recevoir les futurs supports marketing de FP Markets. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.





Get instant Updates in Telegram
Plan du site | © FP Markets 2020